L’ É   C  O  N  O  M  I  E 

" Les citoyens en bonne santé, sont la plus grande valeur qu'une nation peut avoir ", a déclaré Winston Churchill. Cette déclaration de l'ancien premier ministre britannique semble être une source d'inspiration non seulement pour la direction locale, mais aussi pour les jeunes générations dans le pays le plus jeune et avec la population la plus jeune en Europe, le Kosovo.


Malgré les difficultés rencontrées par le pays dans l'état de droit et le chômage relativement élevé, en particulier parmi les jeunes, le Kosovo possède toutes les ressources et capacités économiques pour être un pays développé avec les normes européennes et internationales les plus élevées. Parmi les nombreux indicateurs économiques, deux peuvent être déterminants, que le nouveau pays et la nouvelle population en Europe peuvent avoir un développement rapide et un avenir prospère pour tous ses citoyens

 

Premièrement: l'analyse la plus sérieuse des tendances mondiales donne leurs prédictions que d'ici 2030 la plupart des pays de la région, l'Europe, la Russie et le Japon, à l'exception du Kosovo, auront des populations relativement âgées et cela peut être considéré comme une priorité et une très grande possibilité pour le pays et ses citoyens.

Un autre facteur qui pourrait affecter cela est l'autonomisation de l'individu / son éducation à travers les outils de communication et leur impact sur le développement rapide, en particulier dans les pays en développement. Au Kosovo, on estime que plus de 70% des ménages sont couverts par Internet et  cela pourrait être considéré comme un très grand avantage.

L'analyse de ci-dessus n'est qu'un aperçu du Kosovo du point de vue de l'évolution de la tendance mondiale et des opportunités qu'elle peut offrir, sans inclure les indicateurs, le développement et les potentiels offerts à l'interieur. Au niveau national, l'économie du Kosovo a enregistré une croissance régulière et stable.

 

Depuis 2008, date à laquelle le pays a déclaré son indépendance, on estime que le Kosovo a enregistré une croissance économique annuelle d'environ 3,4%. Selon l'Institut d'Etudes Economiques Internationales de Vienne, le Kosovo était le deuxième pays d'Europe avec la plus forte croissance économique en 2017, tandis que les prévisions de la Banque mondiale montrent une croissance de près de 5% au cours des deux prochaines années, respectivement en 2017 et 2018.

Un autre avantage du Kosovo par rapport aux autres pays de la région est le faible niveau de la dette publique, estimée à être environ 18% du PIB Général. Le PIB Général du Kosovo est estimé à plus de 18 milliards de dollars américains, avec une croissance annuelle d'environ 1 milliard de dollars, tandis que le PIB par habitant selon les statistiques pour 2016 est estimé à être environ 10 000 dollars américains.
 

Avec une économie qui s'appuie sur le marché international, un système fiscal pratique, de multiples ressources naturelles, l'enregistrement rapide et facile des entreprises, une loi moderne sur l'investissement Stratégique, une jeune population et assez bien qualifiée, des conditions climatiques favorables avec plus 250 jours de soleil au cours de l'année, la nouvelle infrastructure et l'accès le plus rapide et le plus pratique à la Mer Adriatique, le marché régional de CEFTA, celui de l'Union Européen, des États-Unis, du Japon et de la Norvège et d'autres avantages, le Kosovo est estimé comme un environnement attractif et favorable pour les investisseurs étrangers et parmi les plus compétitifs de la région.

Pour les entreprises qui cherchent à investir dans le pays avec le panier le plus bas et le salaire moyen le plus bas de la région avec un accès facile aux marchés de l'UE, de CEFTA, des États-Unis, du Japon et de la Norvège, le Kosovo présente sans aucun doute une opportunité extrêmement attractive. Un investisseur étranger peut enregistrer son entreprise pour seulement 2 jours, gratuitement et sans capital charter (pour les SRL).

La crédibilité de l'amélioration du climat des affaires au Kosovo est également prouvée par d'importantes institutions internationales.

 

Dans le rapport de la Banque mondiale pour faire des affaires 2018, les progrès substantiels du Kosovo dans l'amélioration du climat des affaires sont confirmés et le même rapport place le Kosovo au 40ème rang mondial, sur les 190 pays concernés. En outre, le Kosovo est considéré comme le seul pays européen parmi les 10 réformateurs au cours de la période d'un an d'évaluation.

 

Actuellement, la TVA est de 8% pour les produits de base (services et paniers de nourriture) et de 18% pour les autres produits. L'impôt sur le revenu des sociétés est de 10 pour cent, celui du dividende de zéro pour cent, tandis que l'impôt sur le revenu des particuliers est progressif, atteignant un maximum de 10 pour cent.

 

Selon les statistiques de la Banque Centrale du Kosovo, la valeur de l'IDE depuis 2007 à ce jour s'élève à plus de 3 milliards d'euros. Les principaux partenaires commerciaux du Kosovo restent les pays de la région, mais aussi ceux de l'Union Européenne. En 2014, environ 60% des importations provennent des États de l'Union Européenne.

 

L'utilisation officielle de la monnaie au Kosovo est l'EURO, ce qui semble avoir contribué à éviter l'inflation.

 

On estime que de 2003 à 2015, plus de 5 000 entreprises internationales ont été enregistrées au Kosovo, alors que leurs investissements sont concentrés sur le commerce, la finance, l'énergie, l'infrastructure, l'hôtellerie, le tourisme et la construction.

 

Bien qu'un petit pays, la richesse souterraine du Kosovo est estimée à des centaines de milliards de dollars. Des études ont montré qu'il est extrêmement riche en lignite et qu'il possède plus de 12 milliards de tonnes de réserves, ce qui le classe au cinquième rang mondial. Il existe également d'importantes réserves de plomb, de zinc, d'argent, d'or, de nickel, de chrome, de bauxite, d'aluminium, de magnésium et d'autres propriétés.

 

Les nouvelles politiques fiscales adoptées précédemment, mais aussi les nouvelles mesures prises par le Gouvernement actuel pour exonérer la taxe d'accise et les droits de douane pour tous les producteurs qui importent eux-mêmes ou par l'intermédiaire d'entrepreneurs, de reporter la TVA sur les matières premières, utilisées dans le processus de production sont évaluées comme des décisions qui renforceront encore plus le secteur privé et, en général, l'économie du Kosovo. L'adoption d'une autre loi extrêmement importante sur les Investissements Stratégiques est considérée comme une excellente opportunité pour le comportement de l'IDE dans le pays.

Les Statistiques de l'Economie

5k

 

Affaires internationales

3.4%

 

Croissance Economique Annuelle

12mil de tones

 

Richesse souterraine

LES SECTEURS LES PLUS ATTRACTIFS D'INVESTISSEMENT AU KOSOVO, SELON L'AGENCE POUR INVESTISSEMENT ET DU SOUTIEN DES SOCIETES   (KIESA) SONT:

La Technologie de l'information et la Communication (ICT)

 

Les technologies de l'information et de la communication ou (TIC) sont souvent utilisées comme un synonyme étendu ou comme un terme générique pour les technologies de l'information (TI), mais il s'agit d'un terme plus spécifique (p.ex. plus large portée) qui met l'accent sur le rôle de la communication unifié et l'intégration des télécommunications ( les lignes téléphoniques et les signaux sans fil), les ordinateurs ainsi que les logiciels nécessaires pour les entreprise, les intergiciels, les entrepots ( le stockage) et les systèmes audiovisuels nécessaires, qui permettent aux utilisateurs d'accéder, de stocker, de transmettre et de manipuler des informations.

Le traitement et le conditionnement de la nourriture


L'emballage et l'étiquetage sont également utilisés par les détaillants afin d'encourager les acheteurs potentiels à acheter le produit. Les communications de marketing servent de reflet du message de la marque et de l'identité.

Les mines et le traitement des métaux

 

Trepça est une ancienne mine de plomb, de zinc, d'argent, de cristaux et de différents minéraux au Kosovo, notamment dans la municipalité de Mitrovica.

L’énergie


L'électricité au Kosovo dépend exclusivement de l'énergie produite par les centrales thermiques (97%) [1] et ce secteur est considéré comme l'un des secteurs ayant le plus grand potentiel de développement. Les problèmes hérités après la guerre du Kosovo et la période de transition ont eu un impact majeur sur le secteur. La Réglementation des activités dans le secteur de l'énergie au Kosovo relève de la responsabilité de l'Office de Réglementation de l'Energie (ORE). Un rôle important dans le secteur de l'énergie est également le ministère du Développement Economique (MDE), qui a des responsabilités dans les questions liées à l'énergie. Le MDE prépare la législation, les projets de stratégies et de projets.

Le textile et le traitement du cuir


Bien que dans le passé, le secteur du textile ait été l'un des secteurs prioritaires immédiatement après le secteur des mines et des minéraux, après les années 1990, ce secteur a chuté de manière drastique et a perdu les marchés qu'il avait avant ces années, ce qui signifie qu'il n'est pas en concurrence avec les entreprises de la région. Une grande partie des entreprises de ce secteur sont fondées par les ouvriers et les anciennes entreprises étatiques de micro tailles et petites, ainsi leur orientation est donc de répondre aux demandes des consommateurs locaux. 2017/12/7caf0988-5bc9-4f9b-a7f4-bce9d3733f33.pdf

Le traitement du bois


Le traitement du bois est considéré comme l'un des secteurs les plus stratégiques avec un grand potentiel de croissance. Le volume total des terres forestières publiques et privées est estimé à environ 53 millions de m³. Les données statistiques montrent que 75% des entreprises de traitement du bois produisent des produits finaux; 18% produisent des produits intermédiaires (semi-finale) et 10% produisent des matières premières. La plupart des entreprises de traitement du bois ont eu des indicateurs positifs ces dernières années (croissance positive du chiffre d'affaires, production à valeur ajoutée, augmentation du nombre de salariés, augmentation des exportations).

Le tourisme


Le Kosovo a des sites touristiques qui peuvent être utilisés par sa population pour des excursions, des sports, des loisirs, des vacances, la culture, l'enseigment et l'éducation.


Galerie

  • 1.2 Autostrada Arben Xhaferi.jpg
  • 1.4 Ne punishte.JPG
  • 64.5.jpg
  • 7.5.jpg
  • 7.9 Bjeshket e Shkrelit.jpg
  • 7.30 Rajon i Pejes.JPG
  • 10.10 Fshati Busavate, Komuna e Kamenices. Shkurt 2017..jpg
  • 19.7 Kultivimi i Mjatit ne territorin e  De+ºanit.jpg